Le Petit Atelier

Vision, valeurs et règles de l'atelier

a art-thérapie à Lausanne: tarifs

Fanny Michel visualise l’atelier comme un écrin ou un cocon, dans lequel les transformations sont rêvées, créées, vécues.

La métaphore de la cabane, développée par Jacques Stitelmann sur le site www. poietique.ch enrichit cette vision. En voici un extrait avec des passages choisis :

 

«  La cabane … lieu du sentir … lieu de jeu … la vie y est plus authentique encore. Elle est un lieu de rêverie. On s’y tait volontiers, on y  pense aux choses essentielles de l’existence. On y médite des idées nouvelles, on y met en mouvement les questions ouvertes, les problèmes de la vie. On invente des réponses aux questions, on y déploie les questions, on leur donne de nouvelles formes, notamment dans le travail des matériaux mobilisés. On pense avec les mains. »

Les règles d’OR du Petit Atelier pour accompagner les personnes pendant les séances:

- Liberté d’expression

- Accueil inconditionnel des oeuvres créées

- Confidentialité

- Respect

- Non-jugement

- Non-interprétation

 

La pratique de l’art-thérapie au Petit Atelier est définie par les règles de déontologie de l’association faîtière des art-thérapeutes à Berne (Oda Artecura)

Les principales règles à connaître:

- l’art-thérapeute est soumise au secret professionnel

- les  oeuvres créées sont la propriété des personnes accompagnées, elles restent dans l’atelier le temps de la thérapie. La personne les emporte à la fin de la thérapie. Si la personne ne les récupère pas, l’art-thérapeute les conserve en lieu fermé pendant 5 ans (selon accord préalable)